mardi 19 avril 2011

Un peu d'histoire : Les Diggers

Parce qu'il existe, qu'il est parfois méconnu, même parmi nous, parce nous sommes un petit peu ses héritierEs, il est bon parfois de connaitre son passé. Pour ne pas refaire les mêmes erreurs, pour refaire ce qui a été bien, il faut connaitre son passé. Mais s'il faut le connaitre, il ne faut pas tomber dans le passeisme, il ne faut pas essayer de le reproduire à l'identique, juste s'en inspirer ou en tirer les leçons. Voir juste apprendre pour apprendre, car le savoir n'est pas nécessairement utile, il peut être plaisant en lui même, mais là n'est pas notre propos aujourd'hui.

Aujourd'hui, nous allons parlé d'un épisode méconnu de l'Histoire de la Guerre civile anglaise, nous allons parlé de ceux que l'on a appelé "the diggers" ou "les bécheurs".

video

Le premier avril 1649, un groupe de journaliers (ouvriers agricoles travaillant en "CDD" de un jour, cherchant tous les matins un travail) se rassemble a St Georges Hill (au sud de Londres) pour dire que « c'est indéniablement affaire de justice que le peuple travailleur puisse bêcher, labourer et habiter sur les communes, sans avoir à louer ni a payer une redevance à quiconque ». Il faut noter que ce 1er avril était un dimanche, et s'ils l'ont choisi, c'est pour marquer leur opposition à l'Église !
Ils prennent la terre, cassent les barrières, abolissent l'argent entre eux et décident de cultiver sans rendre de compte à qui que ce soit. Ils pratiquent ce qu'on pourrait aujourd'hui appeler "le communisme anarchiste".
Mais ils sont massacrés au bout d'une grosse année par les seigneurs locaux et l'armée, qui ne voient pas d'un bon oeil cet expérience.
Plus tard, d'autres pratiqueront ce communisme immédiat, notamment en Italie, en prenant des villages et en y proclamant le communisme.

Ils n'avaient lu ni Kropotkine, ni Boukounine et encore moins Proudhon. D'ailleurs, ces "Diggers" ne savaient, pour la plupart, ni lire ni écrire. Cela ne les a pas empêché d'appliquer leurs théories longtemps avant leurs naissances. Cette histoire nous montre que l'idée libertaire est la plus logique, que spontanément, quand les humains subissent une oppression, dès qu'ils en ont conscience, ils cherchent à la détruire.
Aussi, souvenons nous de ces hommes qui défièrent l'Etat, l'Eglise et les seigneurs !
You noble Diggers all, stand up now !

Aucun commentaire: